Faire naître l’espoir et l’auto-efficacité chez les jeunes par l’action environnementale communautaire

Authors

  • Jackie Kerry Université de Moncton
  • Diane Pruneau Université de Moncton
  • Maryse Cousineau Université de Moncton
  • Marie-Andrée Mallet
  • Brigitte Laliberté Université de Moncton
  • Joanne Langis Université de Moncton

Abstract

Youth sometimes demonstrate attitudes that are unfavorable to their involvement in community environmental actions: despair and impression that it is difficult for them to change the situation. The goal of this research was to observe and measure primary school students’ hope and self-efficacy in regards to environmental action, while they experienced some pedagogical strategies that reinforce self-efficacy. The quantitative and qualitative results of this case study demonstrate fluctuations in students’ hope and self-efficacy at different times in the project. Those two attitudes also varied according to grade level and conceptions of environmental action. Recommendations are suggested to accompany students toward the accomplishment of environmental actions.

Author Biographies

Jackie Kerry, Université de Moncton

Jackie Kerry détient une Maitrise en études de l’environnement de l’Université de Moncton, ainsi qu’un baccalauréat en psychologie. En tant que chercheuse pour le Groupe Littoral et vie, elle travaille sur les compétences nécessaires à l’engagement environnemental.

Diane Pruneau, Université de Moncton

Dr. Diane Pruneau, spécialisée en éducation environnementale, est professeure à l’Université de Moncton. Elle est la directrice du Groupe de recherche Littoral et vie, qui travaille en éducation relative à l’environnement. Les recherches de Dr. Pruneau ont porté sur la compréhension du lien entre les gens et l’environnement, sur l’éducation aux collectivités durable, sur l’éducation aux changements climatiques, sur les processus menant à l’action environnementale et sur le développement de compétences de durabilité.   

Maryse Cousineau, Université de Moncton

Maryse Cousineau détient un baccalauréat en biologie (spécialisation) et une maîtrise en études de l'environnement à l'Université de Moncton. Elle a travaillé pour le groupe Littoral et vie en éducation, en sensibilisation et en environnement, trois volets qui l’intéressent beaucoup. 

Marie-Andrée Mallet

Marie-Andrée Mallet détient une Maitrise en administration publique et un baccalauréat avec majeure en psychologie et mineure en biologie de l’Université de Moncton. Elle a travaillé pour le groupe Littoral et vie, en éducation relative à l’environnement, et a récemment obtenu son baccalauréat en droit.  

Brigitte Laliberté, Université de Moncton

Brigitte Laliberté est doctorante en didactique des sciences au primaire à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR, Québec).

Joanne Langis, Université de Moncton

Joanne Langis possède une Maitrise en études de l’environnement de l’Université de Moncton. Elle est présentement coordonnatrice de projets pour le Groupe de recherche Littoral et vie. Ses travaux portent surtout sur l’éducation aux changements climatiques, sur la modification de comportements environnementaux ainsi qu'au développement de compétences environnementales.  

Published

2014-07-04

How to Cite

Kerry, J., Pruneau, D., Cousineau, M., Mallet, M.-A., Laliberté, B., & Langis, J. (2014). Faire naître l’espoir et l’auto-efficacité chez les jeunes par l’action environnementale communautaire. Canadian Journal of Education/Revue Canadienne De l’éducation, 36(4), 3. Retrieved from https://journals.sfu.ca/cje/index.php/cje-rce/article/view/1473

Issue

Section

Articles