Portrait des pratiques évaluatives déclarées par des enseignants d’éducation physique et à la santé au primaire

  • Olivia Monfette Université du Québec à Trois-Rivières
  • Johanne Grenier Université du Québec à Montréal

Abstract

Les principes de l’évaluation authentique sont clairement énoncés dans les différents écrits ministériels sur l’évaluation des compétences des élèves au Québec. Mais cette évaluation n’est-elle qu’une idéologie ou est-elle réellement implantée en contexte d’éducation physique et à la santé (ÉPS) ? Afi n de décrire les pratiques évaluatives au regard de l’évaluation authentique, 327 enseignants d’ÉPS du primaire ont répondu à un questionnaire d’enquête à l’aide d’un modèle conceptuel inspiré des travaux de Gulikers, Bastiaens, et Kirschner (2004), de Lund (1997), et de Wiggins (1989). Les résultats révèlent que leurs pratiques d’évaluation respectent la plupart des caractéristiques de l’évaluation authentique. Cependant, certains ajustements pourraient être réalisés afi n de rendre l’évaluation plus authentique et d’augmenter la similitude entre des tâches d’évaluation et les activités de la vie courante des élèves, entre autres en ce qui a trait au contexte social et à l’implication des élèves pendant le processus d’évaluation.

Author Biographies

Olivia Monfette, Université du Québec à Trois-Rivières

Doctorante

Johanne Grenier, Université du Québec à Montréal
Professeure au département de kinanthropologie
Published
2015-06-17
How to Cite
Monfette, O., & Grenier, J. (2015). Portrait des pratiques évaluatives déclarées par des enseignants d’éducation physique et à la santé au primaire. Canadian Journal of Education/Revue Canadienne De l’éducation, 38(2), 1-28. Retrieved from https://journals.sfu.ca/cje/index.php/cje-rce/article/view/1820
Section
Articles