Le leadership transformatif : maintenir la langue française vivante au Canada

Authors

  • Andréanne Gélinas Proulx Université du Québec en Outaouais
  • Carolyn M. Shields Wayne State

Abstract

Les écoles publiques francophones au Canada (hors Québec) se trouvent en contexte linguistique minorisé. Des chercheurs estiment que la direction de ces écoles doit adopter un leadership qui le transcende. Lapointe (2002) a proposé un modèle hypothétique de leadership éducationnel en milieux linguistiques minoritaires. Godin, Lapointe, Langlois et St-Germain (2004) concluent que les directions de ces milieux pratiquent un leadership ancré dans un patrimoine vivant. Cet article démontre que les styles de leadership identifiés pour les leaders scolaires de ce contexte sont liés à l’un ou l’autre des huit principes
de la théorie du leadership transformatif de Shields (2013) que nous leur proposons.

Author Biographies

Andréanne Gélinas Proulx, Université du Québec en Outaouais

Professeure-chercheuse 

Université du Québec en Outaouais

Département des sciences de l'éducation

Carolyn M. Shields, Wayne State

Professeure

Wayne State University

College of Education

Published

2016-02-29

How to Cite

Gélinas Proulx, A., & Shields, C. M. (2016). Le leadership transformatif : maintenir la langue française vivante au Canada. Canadian Journal of Education/Revue Canadienne De l’éducation, 39(1), 1–24. Retrieved from https://journals.sfu.ca/cje/index.php/cje-rce/article/view/2017

Issue

Section

Articles