L’image en mouvement en classe d’univers social : Étude sur les pratiques déclarées des enseignantes et enseignants du secondaire

Authors

  • Bastien Sasseville Université du Québec à Rimouski
  • Marie-Hélène Marquis Université du Québec à Rimouski

Abstract

Dans le domaine de l’univers social du Programme de formation de l’école québécoise (PFÉQ), le programme Histoire et éducation à la citoyenneté (HEC) au secondaire a pour objectif d’initier l’élève à la pensée historique. Cependant, les élèves maîtrisent peu cette pensée, considérant l’histoire comme un récit dont la véracité ne peut être mise en question. L’image en mouvement en classe d’histoire, particulièrement le cinéma, peut en favoriser l’apprentissage. Une enquête exploratoire a été menée afin de savoir quelles sont les pratiques déclarées des enseignantes et enseignants d’univers social à l’égard de l’exploitation des documents audiovisuels en classe. L’image en mouvement est-elle utilisée par les enseignantes et enseignants d’histoire au secondaire? Dans quel but et quel contexte? Les résultats montrent que les enseignants utilisent l’image en mouvement en classe d’histoire, mais manquent de balises claires afin de bien encadrer cette pratique et de faire progresser adéquatement l’élève vers la pensée historique.

Author Biography

Bastien Sasseville, Université du Québec à Rimouski

Professeur de didactique de l'univers social Directeur du module d'enseignement secondaire

Published

2015-11-29

How to Cite

Sasseville, B., & Marquis, M.-H. (2015). L’image en mouvement en classe d’univers social : Étude sur les pratiques déclarées des enseignantes et enseignants du secondaire. Canadian Journal of Education/Revue Canadienne De l’éducation, 38(4), 1–23. Retrieved from https://journals.sfu.ca/cje/index.php/cje-rce/article/view/1908

Issue

Section

Articles