Rapports au savoir et programme québécois de sciences humaines au primaire

Authors

  • Yves Lenoir Queen's University
  • Mario Laforest

Abstract

Le programme d’études québécois de sciences humaines au primaire actuellement en vigueur est considéré sous l’angle du choix des rapports aux savoirs qu’il entend pri- vilégier en mettant de l’avant une démarche d’apprentissage prétendue “naturelle.” Les assertions qui émaillent le discours reposent sur un rapport au savoir réifié qui renvoie à des perspectives épistémologiques réalistes des plus traditionnelles. Un tel choix assure une cohérence épistémologique avec le modèle d’intervention éducative que sous-tend le programme et que Not relie aux méthodes d’hétérostructuration cognitive de type coactif. Il assure également, par l’union à première vue contradictoire de ce modèle d’intervention et de l’approche “naturelle” qui crée l’illusion d’une participation active et responsable de la part du sujet à un processus de dévoilement, une vision rassurante de l’idéologie éducationnelle qui sous-tend la conception du programme.

The Quebec primary school social studies curriculum favours certain kinds of knowledge it claims are “natural” for young learners. Its traditionalist and realist epistemology is consistent with self-contradictory models of educational intervention and (as Not says) of cognition. This curriculum overcomes the visible contradiction between intervention and “natural” (that is, participatory and autonomous) learning, under the guise of a reassuring ideology. 

Downloads

Published

1994-12-22

How to Cite

Lenoir, Y., & Laforest, M. (1994). Rapports au savoir et programme québécois de sciences humaines au primaire. Canadian Journal of Education/Revue Canadienne De l’éducation, 19(4), 431–447. Retrieved from https://journals.sfu.ca/cje/index.php/cje-rce/article/view/2695

Issue

Section

Articles